Publié le : 19 mai 202115 mins de lecture

Certaines réparations de votre voiture sont, bien sûr, inévitables. D’autres réparations, en revanche, peuvent être retardées, voire évitées, grâce à un entretien régulier et de qualité.

La carrosserie de votre voiture est exposée en permanence à des influences environnementales telles que la poussière, la saleté et les écarts de température élevés. En particulier en combinaison avec des éclats de pierre, cela peut entraîner à long terme des dommages dus à la corrosion sur la couche extérieure de la voiture. En lavant régulièrement, vous pouvez éliminer les impuretés avant qu’elles n’endommagent définitivement la peinture. En polissant et en appliquant une cire de protection, vous pouvez vous assurer que la brillance de la peinture est maintenue pendant longtemps et que la saleté roule mieux.

Nettoyage de l’intérieur

Le nettoyage et l’entretien de l’intérieur sont également importants. Sinon, la poussière peut se déposer dans les crevasses et les produits chimiques peuvent attaquer les surfaces revêtues. En nettoyant régulièrement l’intérieur, on peut réduire au minimum la poussière dans l’habitacle. Vous pouvez nettoyer les tapis de sol et les sièges avec un aspirateur. Un chiffon humide est idéal pour nettoyer le tableau de bord. Si votre voiture est équipée de sièges en cuir, vous devez traiter régulièrement le revêtement avec des produits d’entretien pour cuir afin que le cuir ne devienne pas fragile, voire qu’il se déchire plus tard.

Lavage et protection du dessous de caisse

Le dessous de la carrosserie de votre voiture est le plus exposé à la saleté. En hiver, du sel est également ajouté au mélange. À long terme, ces influences peuvent entraîner de la rouille, que vous pouvez contrer en nettoyant et en étanchéifiant régulièrement le dessous de caisse.

Sur les voitures neuves, le dessous de la carrosserie est généralement scellé en usine avec un revêtement de protection spécial. Toutefois, cette protection peut être endommagée par les influences environnementales et les pierres projetées. Cela vaut donc la peine de vérifier le dessous de caisse tous les quelques mois et de le retoucher si nécessaire.

Il existe de nombreux fournisseurs de nettoyants et de peintures de protection dans le commerce. Obtenez une vue d’ensemble de la gamme et veillez à suivre les instructions d’utilisation du fabricant. Le nettoyage du dessous de caisse n’est pas nécessaire aussi souvent que le nettoyage normal du véhicule. Néanmoins, un lavage du dessous de la carrosserie doit être effectué à intervalles réguliers pour éviter les dommages dus à la corrosion. Certains constructeurs automobiles proposent déjà une protection étendue du dessous de caisse en sortie d’usine.

Nettoyage et étanchéité du moteur

Un nettoyage régulier du compartiment moteur permet d’éliminer les résidus d’huile et autres saletés qui durcissent à long terme et peuvent être à l’origine de dommages dus à la corrosion. Le choix de nettoyants est désormais très large. Trouvez le produit idéal pour votre voiture et suivez les instructions d’utilisation du nettoyant. Après le nettoyage, il convient d’appliquer un produit de conservation pour donner aux zones fraîchement nettoyées la meilleure protection possible contre l’environnement. Il y a certains composants dans le compartiment moteur où l’eau ne doit pas pénétrer. Il est donc essentiel que vous preniez suffisamment de temps, que vous fassiez vos recherches au préalable et que vous procédiez avec précaution. Vous préférez confier l’entretien de votre voiture à des professionnels ? Obtenez des devis de garages près de chez vous et vous pourrez les comparer en fonction du prix, de la distance et des avis d’autres propriétaires de voitures. Choisissez la meilleure offre et économisez temps et argent.

Entretien de sa voiture au quotidien

1 – Vérifiez régulièrement les niveaux

Pour garantir le bon fonctionnement du moteur ainsi que des organes de direction et de freinage, une vérification périodique de tous les fluides s’impose. Sachez qu’un niveau insuffisant peut provoquer des défaillances pouvant avoir des conséquences parfois importantes, voire une casse du moteur. Un petit coup d’œil sous le capot de temps en temps peut vous éviter bien des soucis.

2 – Vérifiez le niveau d’huile moteur

À l’aide de la jauge d’huile, assurez-vous que le niveau soit toujours entre les deux repères « mini » et « maxi ». Un excès ou une quantité insuffisante d’huile sont préjudiciables au bon fonctionnement du moteur.

3 – Contrôlez le niveau du liquide de refroidissement

Veillez là encore à ce qu’il soit toujours entre les deux repères « mini » et « maxi » du bocal. Attention, si vous constatez que le niveau est régulièrement insuffisant, cela signifie que votre moteur consomme de l’eau, risque de problème de joint de culasse.

4 – Contrôlez les niveaux des liquides de freins et de direction assistée

Une insuffisance de liquide de freins peut signifier une fuite au niveau du circuit de freinage. Il en est de même pour ce qui est de la direction.

5 – Testez l’état de la batterie

Une batterie en bon état conserve une bonne espérance de vie. Assurez-vous qu’elle soit toujours bien chargée, problèmes de démarrage, que les cosses soient propres et le cas échéant contrôlez le niveau de l’électrolyte. Au besoin, faites contrôler le circuit de charge.

Bon à savoir : un contrôle régulier du niveau des fluides permet d’empêcher des avaries importantes. Ces contrôles ne nécessitent aucune connaissance particulière en mécanique et peuvent être réalisés rapidement.

6 – Entretenez les pneumatiques

Une petite inspection visuelle des pneumatiques n’est jamais inutile. Sachez que des pneus sous ou sur-gonflés s’usent plus rapidement. De même, une usure irrégulière peut laisser supposer une anomalie au niveau du parallélisme ou autre. Contrôler régulièrement ses pneus permet de prolonger leur durée de vie.

Bon à savoir : les pneumatiques doivent être identiques sur chaque essieu. De même, ils doivent avoir des sculptures apparentes sur toute leur surface. Des pneus très usés sur l’extérieur doivent être remplacés même si la surface de roulement semble en bon état. Outre le fait de risquer une amende, votre tenue de route sera sensiblement modifiée.

7 – Gardez des freins en bon état

Si vous n’êtes pas mécanicien confirmé, un examen visuel régulier des disques et des plaquettes de frein vous permettra de constater l’état d’usure des organes de freinage. Si votre auto freine mal, si les freins grincent, si des bruits anormaux de frottement se laissent entendre au moment de freiner, c’est peut-être le signe qu’il est temps de changer vos freins, ou tout du moins de contrôler leur état.

8 – Une carrosserie rutilante

Un nettoyage régulier de la carrosserie permettra à votre auto de garder un bel éclat pendant de longues années. Outre un nettoyage à l’eau, un polissage au moins une fois par an assurera brillance et longévité à votre peinture.

Bon à savoir : en cas de revente, une carrosserie terne dénote d’un manque d’entretien. L’état extérieur donne d’emblée une bonne ou une mauvaise impression à l’éventuel acheteur.

9 – Éclairage : pour bien voir et être vu

Il est conseillé de vérifier régulièrement le bon fonctionnement de son éclairage et de remplacer toute ampoule défectueuse, pour sa sécurité et celle des autres. Pensez donc à vérifier régulièrement toutes les ampoules, notamment le fonctionnement des feux de stop. Faites-vous aider le cas échéant.

10 – Pare-brise et vitres sans défaut

N’hésitez pas à faire remplacer un pare-brise fissuré. Nettoyez régulièrement toutes les vitres avec un produit adapté, non abrasif. Si votre auto est restée longtemps en stationnement, pensez à nettoyer vos essuie-glaces avant de prendre la route. L’accumulation de poussière et la pollution peuvent entraîner des rayures en cas de pluie.

Une auto entretenue est en général plus fiable et vous évite des petits désagréments de dernière minute. Il faut prendre le temps d’ouvrir le capot de temps à autre, de garder sa voiture propre et agréable à regarder, le but étant qu’elle dure le plus longtemps possible.

Entretenir sa voiture en fonction des saisons

Pour prolonger la durée de vie de votre véhicule et assurer votre sécurité été comme hiver, l’entretien de votre voiture doit s’adapter aux saisons.

  • en hiver, optez pour un lave-glace adapté aux températures hivernales et vérifiez l’état de vos essuie-glaces ainsi que l’usure de vos pneus. Portez une attention particulière à votre batterie, à vos feux ainsi qu’au bon fonctionnement de votre chauffage. En fonction de la région où vous vivez, pensez à vous équiper de pneus-neige ;
  • au printemps, il est temps de retirer vos pneus hiver et d’offrir un lavage en profondeur à votre carrosserie et à votre habitacle, malmenés par le froid, les intempéries et le sel sur les routes ;
  • en été, faites contrôler votre climatisation et ne partez pas en vacances en voiture sans avoir vérifié les niveaux, la pression des pneus et le fonctionnement de vos éclairages ;
  • en automne, contrôlez la pression de vos pneus et les niveaux des liquides, et changez vos balais d’essuie-glace si nécessaire.

La check-list pour entretenir votre véhicule

Réalisez l’entretien de votre véhicule sur une surface plane, lorsque le moteur est froid.

Procédez à la vérification :

– Des niveaux d’huile moteur, du liquide de refroidissement et du liquide de lave-glace ;

– Des pneumatiques (état d’usure, pression des pneus, changement de pneus pour l’hiver, équilibrage et géométrie) ;

– Des éclairages (bon fonctionnement des ampoules et nettoyage des optiques phares) ;

– Des ceintures et des sièges enfant ;

– Des points de fixation et des systèmes enrouleurs de ceinture ;

– De la présence d’un triangle de signalisation, d’un éthylotest et d’un gilet de sécurité haute visibilité ;

– Du klaxon ;

– Des rétroviseurs ;

– Des balais d’essuie-glace ;

– De la climatisation ou du chauffage.

Moteur essence ou diesel

Que votre voiture soit équipée d’un moteur essence ou diesel, l’idéal est de faire une révision du véhicule tous les 8 mois. Au-delà du contrôle technique ou de la traditionnelle vidange, il y a un certain nombre de points à vérifier : changer le filtre à huile, le filtre à pollen, contrôler l’état de la batterie, surveillez le liquide de frein, vérifiez la courroie de distribution et les durits

Tous les 3 ans ou 60.000 km, changez les bougies sur les moteurs essences et le filtre à gazole sur les moteurs diesels. Sachez qu’un filtre encrassé ou de vieilles bougies peuvent entraîner une surconsommation de carburant. Mauvais pour votre moteur, mauvais pour votre portefeuille.

Pourquoi l’entretien de sa voiture est-il important ?

Les voitures ont un coût de plus en plus élevé. S’en procurer une fonctionnelle, avec peu de kilomètres et à un prix raisonnable n’est pas toujours évident. Il est préférable dans ce cas présent de mettre toutes les chances de son côté pour garder le plus longtemps possible son véhicule. Pour ce faire, il est évident qu’un entretien régulier est la clé de la réussite.

Prendre soin de son véhicule rallonge sa durée de vie

Comme pour tout, bien entretenir ses affaires permet à ces dernières d’avoir une durée de vie intéressante et longue, c’est un fait. Malheureusement, les propriétaires de véhicule n’en sont pas toujours conscients et oublient certaines étapes importantes dans l’entretien de leur auto. Par exemple, combien ont fait un devis pour le changement plaquette de frein et n’ont jamais donné suite ? Malheureusement, ce changement pourrait leur être fatale, heureusement que leurs freins ont finalement fonctionné dans cette descente. Mais, est-ce que la prochaine fois ils auront autant de chances ?

Alors, non seulement vous garantissez à vos proches et à vous-même d’être en sécurité à bord de votre voiture, mais en plus vous êtes sûr de pouvoir la garder le plus longtemps possible. Car un bon entretien rallonge indéniablement sa durée de vie. Et c’est en allant régulièrement chez un professionnel que vous arriverez à atteindre cette longévité maximale.

Bien cibler les éléments à entretenir

Entre l’intérieur, l’extérieur et la voiture en elle-même, il existe plein d’endroits dans lesquels se trouvent des petits, voire grands, éléments à bichonner. L’extérieur est soumis à de nombreux intempéries et dégâts potentiels. La cible parfaite des petits voyous, de la boue, de la pluie et de toutes les autres saletés qui pourraient venir se coller à elle. Grâce à un nettoyage régulier de la carrosserie, vous empêchez les saletés de s’accumuler et vous protégez ainsi votre véhicule.

Vidange, changement des plaquettes de frein, liquide de refroidissement ou produit lave-glace, tout ce qui touche au moteur doit être manipulé avec précaution et correctement entretenu. Les constructeurs automobiles présentent au moment de l’achat à leur client les différentes étapes pour les entretiens. Si vous respectez ces dernières, vous êtes certain de garder le plus longtemps possible votre voiture. Alors gardez l’œil ouvert et soyez attentif aux premiers signes de faiblesse de votre moteur. Il est peut-être temps de passer chez votre garagiste pour une visite de contrôle.