C’est quoi une voiture à azote ?

Avec la situation du réchauffement climatique actuel, neutraliser la pollution est devenue une priorité. Réduire l’émission des gaz à effet de serre implique de limiter l’utilisation des voitures standard – en particulier celles roulant aux diesels. Plusieurs prototypes de véhicule fonctionnant avec d’autres sources d’énergie que le pétrole devient alors de plus en plus populaires : la voiture à azote en fait partie.

Le fonctionnement d’une voiture à azote

La CoolCar (également dénommée CooLN2Car) ou la voiture à azote est un prototype de véhicule utilisant l’azote liquide comme combustible. La majorité des voitures en circulation carburent aux énergies fossiles, la voiture à azote quant à elle, fonctionne avec un tout autre système et une autre source d’énergie. La voiture à azote comme son nom l’indique est actionnée par la combustion de l’azote liquide qui se transforme en gaz grâce à la chaleur ambiante de l’air. Ce gaz à haute pression met ensuite en marche un moteur à décompression de la voiture. Ce fonctionnement a été mis au point par un professeur de physique Carlos Ordonez en 1997.

Les avantages d’utiliser ce type de véhicules

La CoolCar intrigue de nouveau ces dernières années puisqu’elle est considérée comme une voiture « propre » respectueuse de l’environnement. Les voitures propres sont des véhicules qui ne produisent peu voire pas du tout de gaz polluant. La voiture azote est classifiée comme telle puisqu’elle rejette uniquement du diazote gazeux, un élément de l’atmosphère non-nuisible. Le système de stockage de cet azote liquide est cryogénique et doit rester en dessous de -200°. L’atout de ces systèmes de stockage est qu’ils ont une grande longévité comparée à des batteries ou des accumulateurs : un avantage non seulement écologique, mais aussi économique. De plus, pas besoin d’un système de combustion pour transformer l’azote liquide puisque la température ambiante de l’air suffit.

Les éventuelles améliorations pour le prototype à azote

Au niveau de la consommation d’énergie, la CoolCar ne fait pas mieux que les voitures classiques, car l’obtention de l’azote liquide nécessite beaucoup d’énergie, rendant ce système beaucoup moins écologique. Sa capacité de stockage de 180 litres lui permet de ne couvrir que 30 kilomètres à raison de 70 km/h en vitesse maximale. À noter que CoolCar n’a jamais eu pour finalité de remplacer les véhicules actuels, mais de montrer la possibilité d’utilisation du système en vue de créer un modèle plus commercialisable. Le bilan de performance énergétique de la voiture azote présente des similitudes avec celle à air comprimé – le mode de fonctionnement étant aussi très proche.

Quels sont les avantages et inconvénients d’une voiture électrique ?
C’est quoi le protocole WLTP ?