Zoom sur les biocarburants produits à partir de la biomasse

Les biocarburants proviennent de la biomasse comme la betterave, le tournesol, le colza, les céréales ou encore les déchets agricoles. Ce qui fait que les biocarburants sont des sources d’énergie renouvelable et écologique. Ce type de carburant présente plusieurs atouts, dont l’indépendance énergétique, le développement de l’agriculture énergétique ou encore la réduction des gaz à effets de serre. Les biocarburants se répartissent en plusieurs groupes, dont le bioéthanol, le biogazole et le biogaz. Mais concrètement, que faut-il savoir sur ces biocarburants pour en tirer le maximum d’avantages ?

Le bioéthanol, du carburant propre pour les véhicules à essence

Le bioéthanol est un alcool qui s’obtient généralement par la fermentation du saccharose issu de plantes dont les betteraves et les cannes à sucre. Dans certaines localités, on utilise plutôt l’amidon provenant des céréales comme le blé ou le maïs pour fabriquer le bioéthanol. Pour son utilisation, soit, on l’associe à l’essence en tant qu’additif, soit, on l’utilise exclusivement avec un moteur thermique compatible. Et sachant que les biostations prennent de plus en plus de terrain à travers le monde, préparer son moteur thermique à fonctionner avec des biocarburants est fortement conseillé. Par ailleurs, ce genre d’initiative permettrait de faciliter la transition énergétique notamment sur les questions de transports.

Le biogazole : l’alternatif écologique au gasoil

Pour le biogazole, celui-ci s’obtient par la transformation chimique des plantes contenant de l’huile comme le colza, la palme, le tournesol ou encore le soja. Effectivement, la réaction de l’huile avec du méthanol permet d’obtenir de l’ester méthylique d’huile végétale (EMHV), ce qui se rapproche beaucoup du gasoil. Ainsi, l’EMHV s’utilise en tant qu’additif pour le gasoil, cependant pour en faire un carburant à part entière, il faut hydrotraiter ce composé. L’hydrolyse de l’EMHV permet alors d’obtenir de l’huile végétale hydrotraitée, ce qui est directement utilisé en tant que biocarburant.

Le biogaz, le biocarburant le plus utilisé actuellement

L’avantage du biogaz, c’est qu’il s’obtient à partir de toutes les matières organiques sans distinction d’origine que ce soit animal ou végétal. Le principe étant juste de méthaniser dans un digesteur la biomasse en absence d’oxygène. Ceci résulte en la dégradation de la matière organique pour obtenir le biogaz et des résidus solides nommés digestat. Indéniablement, le biogaz est le plus utilisé parmi les biocarburants, car il tient plusieurs rôles, dont la production de chaleur et d’électricité, la cogénération et en tant que carburant. À titre d’exemple, les bus fonctionnent avec du biométhane épuré à Lille.

Quels sont les avantages et inconvénients d’une voiture électrique ?
C’est quoi le protocole WLTP ?