Lavage automatique de voiture : avantages et inconvénients

Un bon entretien conditionne la durée de vie d’une voiture. Cet entretien concerne la mécanique, l’intérieur de la voiture, mais également l’extérieur. Si les entretiens mécaniques nécessitent le remplacement de certaines pièces d’usure, l’entretien de l’extérieur se présente sous forme de nettoyage et de lavage. Il existe différentes manières de procéder à un lavage d’un véhicule. Il peut être fait manuellement, mais peut aussi se faire automatiquement auprès des stations de lavage. Ces deux méthodes sont utilisées par les propriétaires selon les circonstances et la disponibilité de l’infrastructure de lavage. Pour le cas des lavages automatiques, quels sont les avantages et les inconvénients ?

Qu’est-ce qu’un lavage automatique de voiture ?

Le lavage automatique de voiture entre dans la liste des taches hebdomadaires des automobilistes. Dans le cas extrême, il doit être fait mensuellement. Pour ce faire, le lavage automatique est une alternative à l’ancienne méthode de lavage manuel. En effet, ce type de lavage automatisé se fait sans une intervention humaine pour les tâches de nettoyage proprement dites. La machine équipant la station de lavage fait tout à la place de l’automobiliste. Grâce à la technologie innovante, les stations de lavage automatiques prennent en charge tout type de véhicule en allant des voitures légères jusqu’aux poids lourd.

Les avantages

Opter pour un lavage automatique peut présenter de nombreux avantages pour un propriétaire de véhicule. Il s’agit d’une méthode très pratique pour ceux qui n’ont que très peu de temps à consacrer à l’entretien de leur voiture. En effet, le temps de traitement au sein d’une station de lavage automatisé ne dépasse pas les quarts d’heure. De plus, l’automobiliste peut profiter du temps de lavage pour faire une petite pause, car son intervention n’est pas requise dans les processus de lavage. Côté financière, le tarif des stations de lavage est également acceptable par rapport au résultat obtenu à la fin du lavage. Enfin, pendant l’hiver, cette méthode est conseillée pour éviter les coups de froid lors du contact avec l’eau.

Les inconvénients

Pour ceux qui aiment la perfection, le lavage automatisé est un dernier choix. En effet, il ne permet pas un nettoyage en profondeur de la carrosserie et certaines traces de saleté restent sur la peinture après le lavage. De plus, les équipements des stations de lavage sont susceptibles d’endommager la peinture d’un véhicule sur le long terme. Il faut également être vigilant quant aux produits alimentant ces stations de lavage, car certains d’entre eux contiennent des produits chimiques pouvant sérieusement endommager la carrosserie du véhicule.

Lavage sans eau : comment ça marche ?
Comment laver sa voiture en polluant moins ?